Economie

Quel terminal de paiement pour un taxi ?

Un bon terminal de paiement fait partir des « must have » pour encaisser ses clients de façon efficace, même pour un conducteur de taxi. Bien qu’il soit obligatoire, se le procurer est un excellent moyen d’étendre votre clientèle en lui proposant une alternative de paiement entièrement digitale. Toutefois, seul un terminal de paiement avec des caractéristiques bien précises peut correspondre aux besoins de votre activité. Ce guide vous aidera à le choisir.

Conduire un taxi rime avec mobilité et rapidité

Entre deux courses, votre terminal de paiement doit vous permettre d’encaisser vos clients de façon fiable, rapide et sécurisée. En plus d’être simple et facile d’utilisation, il doit faire preuve d’une mobilité hors norme à tous les niveaux.

Être compact et disposer d’une bonne autonomie

Le terminal de paiement idéal pour un taxi doit être ultra compact et facile à transporter tout au long de la journée. De plus, son autonomie ainsi que celles des appareils qui contribuent à son fonctionnement (une imprimante ou un smartphone) doivent être excellentes pour couvrir vos heures de travail.

Se connecter en Bluetooth, en Wi-Fi ou en 3G

La connectique d’un terminal de paiement est également déterminante pour le faire fonctionner en mobilité. Celui qui équipe un taxi doit pouvoir fonctionner :

  • en Bluetooth, auquel cas le terminal de paiement est appairé à un smartphone connecté à internet sur lequel s’installe une application mobile dédiée à la facturation et au suivi des transactions ;
  • en 3G ou en Wi-Fi, auquel cas le terminal de paiement peut être entièrement autonome et fonctionner tout seul, sans être appairé à un smartphone.

Si la première alternative est celle qui offre la meilleure expérience de paiement pour vos clients, vous aurez besoin d’un smartphone performant en complément du TPE pour la mettre en œuvre.

N’avoir si nécessaire aucune contrainte géographique

Si vos courses vous conduisent hors des frontières de la France, vous aurez besoin que votre terminal de paiement fonctionne sans aucune contrainte géographique. Et ce, afin d’encaisser vos clients absolument partout où vos roues vous conduiront.

Faire payer tous vos clients, même sans contact

Régler avec des espèces n’est plus monnaie courante. La mode est plutôt d’utiliser des moyens digitaux pour payer sa course. Selon le profil de vos clients, votre terminal de paiement devra permettre les règlements qui se font :

  • sans contact (comme Apple Pay et Google Pay) depuis un smartphone ou une montre connectée ;
  • par carte bancaire (puce et code pin, bande magnétique, sans contact) ;
  • et peut-être même par carte vitale dans la cadre des transports sanitaires.

Rappelez-vous : conduire un taxi peut vous amener à rencontrer des étrangers qui viennent de différents horizons. Assurez-vous donc que votre terminal de paiement accepte le plus d’opérateurs bancaires possible (Visa, MasterCard, JCB et même UnionPay) selon le public que cible votre taxi.

Ce que ça coûte est aussi un facteur à ne surtout pas négliger

Qu’il soit loué ou acheté, utiliser un terminal de paiement au quotidien entraîne des dépenses que vous devez connaître. Ces coûts peuvent concerner :

  • l’acquisition ou la location du matériel ;
  • un éventuel abonnement mensuel pour son utilisation ;
  • les commissions prélevées sur les transactions.

L’achat du terminal de paiement est à privilégier pour les taxis. D’ailleurs, les coûts d’acquisition des TPE recommandés par le site Afscm, référence en matière de terminaux de paiement mobiles, sont relativement faibles (compris en moyenne entre 19 € et 39 €). Certaines offres sont même sans frais fixes et sans engagement. C’est l’idéal pour un taxi. Des frais ne s’appliquent alors que lorsqu’un encaissement est réalisé. Vous pouvez aussi bénéficier de taux avantageux selon votre chiffre d’affaires.

La disponibilité des fonds encaissés avec votre terminal de paiement

Enfin, il est important de considérer selon votre besoin de trésorerie les options que vous offre votre fournisseur de terminal de paiement pour entrer en possession du fruit de votre travail. Plusieurs choix peuvent s’offrir à vous :

  • le virement bancaire périodique (cette méthode est la plus répandue) ;
  • une carte bancaire professionnelle (proposée en option par le fournisseur du terminal de paiement).

Chacune de ses alternatives peut se montrer intéressante pour vous permettre d’entrer en possession de votre argent quand vous en avez besoin.

What's your reaction?

Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0